Facebook Suivez-nous sur Twitter Google+
  • Cabane dans les arbres Charente-Maritime

TROUVER UN LOISIR

OU

Le phare de Cordouan


Juché sur sa plateforme rocheuse à 7km des côtes de la Charente-Maritime et de la Gironde depuis quatre siècles, le phare de Cordouan, du haut de ses 68 mètres, est le gardien de l'estuaire de la Gironde. Toujours en activité, c'est le plus vieux phare d'Europe.

Crédit photo : Vincent Grenon

Un peu d'histoire

Depuis l'antiquité, bien avant l'existence du phare, l'embouchure de l'estuaire de la Gironde à toujours été un lieu de passage considéré dangereux pour les marins. Plusieurs édifices, plus ou moins conséquents ont été édifiés sur le plateau de Cordouan pour tenter de guider les navires de l'époque. Pour anecdote, il a existé une 'tour de feu', que l'ont appelé la tour aux Anglais, sur le plateau rocheux actuel où un feu était allumé chaque soir par un ermite.

Les débuts du Phare de Cordouan remontent à 1584, où Louis de Foix, ingénieur-architecte, se voit confier la construction d'une tour ronde à trois étages sur une énorme plate-forme afin de sécuriser l'estuaire. Les travaux s'achèveront en 1611. L'extrémité du phare était surmontée d'un dôme octogonal fermé par des vitraux. À l'époque, on y brûlait du bois enduit de poix, d'huile et de goudron dans un piédestal en bronze jusqu'en où le dôme fut détruit en 1645 et reconstruit 1664. Les feux furent ensuite alimentés par du blanc de baleine.

Mais Cordouan, à cette époque n'était pas ce qu'il est actuellement. Il faudra en 1722 effectuer des travaux pour le fortifier. En 1782, le premier feu à réverbères paraboliques est mis en place, mais le phare est en très mauvais état. En 1782, le premier feu à réverbères paraboliques est mis en place, mais le phare est en très mauvais état. C'est suite à ces travaux qu'il prendra l'aspect qu'il a aujourd'hui. Pour avertir les bateaux, un feu tournant à réverbères paraboliques qui fonctionnent grâce à une lampe à huile alimentée par un mélange de blanc de baleine, d'huile d'olive et d'huile de colza.

Le phare actuel


Renforcé en 2005, le phare est automatisé depuis de nombreuses années. Le phare est composé de six niveaux. Le dernier étant réservé à la lanterne, et pour vous y rendre, un escalier de 301 marches vous attend. Quatre gardiens se relaie par équipe de deux pour continuer d'entretenir et animer ce lieu lors de la saison touristique.

Pour le visiter

Le phare se visite d'avril à la Toussaint. L'entrée est payante (Tarifs en 2014 : 8€). Le seul moyen d'y accéder est par bateau. Vous pouvez depuis Royan ou Meschers, trouver des bateaux qui vous propose des mini-croisières sur l'estuaire de la gironde et de faire une escale sur le banc de Cordouan, où vous pouvait le visiter. Pour info, propose d'avril à septembre ce type de croisière.