Facebook Suivez-nous sur Twitter Google+
  • Cabane dans les arbres Charente-Maritime

TROUVER UN LOISIR

OU

Où faire une balade à vélo en Poitou-Charentes ?


Le moyen de locomotion par excellence pour les vacances est, bien sûr, le vélo. Silencieux, non-polluant et permettant de découvrir à son rythme le temps d’une balade, l’environnement dans lequel on évolue. Nous avons dressé pour vous quelques voies cyclables en Poitou-Charentes pour profiter pleinement, le temps de quelques heures, des paysages de notre belle région.

Crédits photo : André Rau

Les différents types de voies cyclables

Pour comprendre en quelques lignes, les différents types de voies cyclables, voici les principales avec les particularités de chacune :

  • La véloroute : de moyenne ou longue distance, sécurisée et balisée, elle emprunte tout type de voies dont les voies vertes. Elle est tracée de manière continue et sans interruption.
  • Les voies vertes, selon le code de la route : ' Route exclusivement réservée à la circulation des véhicules non motorisés, des piétons et des cavaliers '. Souvent aménagées sur des anciennes voies ferrées, chemins de halage, berges de cours d'eau, chemins forestiers ou ruraux. Accessibles à tous , elles sont adaptées aux cyclistes, rollers, piétons, personnes à mobilité réduite et sont utilisées aussi bien pour les besoins quotidiens que dans les cadre du tourisme ou du loisir.
  • Les pistes cyclables : ce sont des voies réservées de manière exclusive aux cyclistes. Elles sont en générale séparées de la voie et peuvent être à double sens ou à sens unique.
  • les bandes cyclables : plutôt réservée au milieu urbain et exclusivement crée pour les cyclistes, elle se situe directement sur la chaussée par un marquage au sol.

Les voies cyclables en Poitou-Charentes

Pour faciliter l'identification des différentes voies existantes, nous avons classés par département les principales véloroutes, voies vertes et pistes cyclables de la région Poitou-Charentes. Vous pourrez retrouver les fiches détaillées des véloroutes et voies vertes sur ce site.

Charente-Maritime

  • Pistes cyclables de l'ile de Ré : 110 km de voies cyclables. Un outil est disponible ici pour vous guider et vous géolocaliser lors de vos balades à vélo sur l’île de Ré.
  • La Forêt de la Coubre : de Ronce-les-Bains à La Grande-Côte, longueur de 29 km, longe la Côte Sauvage et traverse la forêt de La Coubre tout en desservant les plages.
  • Cheminement Cabariot-Bellevue : de Cabariot à Brouage, 16 km. Tracé d'une ancienne voie ferrée et longe le canal de la seudre à la Charente. Permet la visite des marais et l'ancienne cité de Brouage.
  • Voie verte de l'estuaire de la gironde : elle part du Port du Port-de-Vitrezay à Port-Maubert, longue de 16 km. C'est un sentier (chemin blanc) en calcaire concassé suivant l'estuaire de la Gironde. Vous pourrez y voir les fameux carrelets, cabanes de pêche montées sur pilotis munis d'un filet carré, et vous traverserez les marais qui offre des paysages exceptionnel.
  • Voie verte de Haute-Saintonge : de la limite de Chevanceaux à Clérac, cette ancienne voie ferrée vous propose un sentier de 15 km, ombragé et plat, idéal pour une sortie en famille en pleine nature.
  • Le chemin de Charente : 12 km de sentier autour de Rochefort. C'est une voie verte qui permet de découvrir des monuments tels que la corderie royale, le pont Transbordeur et découvrir les bords de Charente.
  • Rives de Charentes : 5 km d'une voie verte qui part du pont de Martrou à Soubise en suivant les rives du fleuve de la Charente.
  • Coulée verte de Niort : voie verte de 11 km dans la ville de Niort qui part de la Cale du Port à Tout Vent. Permet de découvrir la faune et la flore Niortaise sur les bords de la Sèvre.

Charente

  • La coulée verte : entre Saint-Yrieix et Nersac, sentier de 20 km le long du fleuve de la Charente. C'est un ancien chemin de halage. Vous pourrez y découvrir sites historiques, faune et flore.
  • La Galope Chopine : ancienne ligne de train s'étendant sur 21 km de Barbezieux à Chantillac, offre des paysages variés et traversant des villages de charme tel que le bourg de Reignac et son église fortifiée, les tuileries du Tâtre, le bourg de Baignes et son église, les moulins de Chantillac...
  • La coulée d'Oc : ancienne voie de chemin de fer Angoulême-Nontron d'une vingtaine de km. Revêtement en enrobé lisse, donc agréable à rouler, même pour les rollers. Paysages champêtres et boisés.

Vienne

  • La ligne verte : voie verte de de Châtellerault à La Roche-Rigault d'une longueur de 39 km. Ancienne voie ferrée, les revêtements sont variés (calcaire, enrobé, sable gravilloné...). Nombreux panneaux sur l'histoire locale, la flore, l'ancienne voie ferrée. C'est une voie cyclable orienté vers la balade culturelle.
  • Balades à travers campagnes et forêts : Voie verte de 9 km qui permet de découvrir la campagne Poitevine de Smarves à Nieuil-l'espoir.

Deux-Sèvres

  • Le ruban vert : ancienne voie ferrée reliant Melle à Celles-sur-Belle. Parcours champêtre long de 9 km. A noter qu'il existe à Melle un sentier de découverte botanique long de 6 km réservé aux piétons.
  • Voie verte de Parthenay à Bressuire : Balade de 30km partant de Châtillon-sur-Thouet à Terves, parcours ombragé, revêtement sable compacté, à travers les bocages du pays de Bressuire. Ancienne ligne SNCF qui permet entre autre de découvrir à proximité la cité médiévale de Parthenay, d'anciennes gares, maison de garde barrières, ponts-rails...etc.
  • Itinéraire cyclable de la vallée du Thouet : véloroute de 120 km au départ de Saint-Martin-de-Sanzaie à destination de Le Beugnon. Elle permet la découverte de ponts ancien, villages et églises.

A noter que le réseau cyclables du marais Poitevin offre un réseau de 850 km qui traverse trois département : Deux-Sévres, Charente-Maritime et Vendée.

Cet article reste à compléter par de nombreuses balade à vélo possible sur notre région, si à votre tour vous avez testé une voie cyclables, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous l'ajoutions à celle présentées plus hautes.

En vous souhaitant une bonne balade !


Crédits photo : André Rau